Qui suis-je ?

Moi_image_réserau_portrait.png

Hello, moi c’est Laurie !

S’il y a bien un mot qui m’anime, c’est celui-ci : « Respect ».

Depuis aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours eu cette impression que j’avais plus de RESPECT pour mes parents qu’ils n’en avaient pour moi. C’est un peu le problème des adultes, ils pensent que par leur statut d’autorité, ils ont d’office droit au respect. Ce que j’avoue, j’ai toujours eu du mal à comprendre. Car dans mon monde à moi, tout le monde est sur le même pied d’égalité et la confiance et le respect ça se construit mutuellement.

Mon monde à moi, c’est celui de l’HYPERSENSIBILITÉ et si tu te retrouves sur ma page, il est fort possible que ce soit également celui de ton enfant.

20% de la population serait hypersensible.

Cette différence m’a rendue vulnérable et sujette au harcèlement à plusieurs reprises.

Je n’étais pas outillée pour me faire respecter et quand je voulais feindre que l’autre ne m’atteignait pas, par sa méchanceté, mon corps me trahissait. Car oui, nous les hypers, on ne sait pas faire semblant, on vit la vie intensément !

Je me suis souvent sentie incomprise, ce qui a généré beaucoup de souffrance.

« Tu ne vas pas pleurer pour ça ! »

« Arrête ton cinéma !»

« Ce n’est pas si grave…»

« Tu as vu dans quel état tu te mets ? »

J’ai été niée et très peu accueillie dans mes émotions qui étaient pourtant bien là en moi, même si pour certain, elles semblaient démesurées.

 

J’étais tellement sensible à l’injustice que je la voyais partout.

Et je me suis souvent demandée pourquoi j’avais atterri dans un monde si cruel.

 

Même si ça n’a pas toujours été simple.

Aujourd’hui, je suis fière et heureuse d’être hypersensible, car je sais pourquoi nous sommes là.

Nous sommes des éveilleurs au changement.

Nous sommes là pour construire un monde à la hauteur de nos attentes !

Un monde dont nous serons fiers de faire partie.

Un monde vibrant d’amour et de joie.

 

Envie de t’ouvrir pleinement à l’hypersensibilité de ton enfant pour l’accompagner au mieux ?

 

Je te donnerai la possibilité de l’accueillir tel qu’il est, d’apprendre à le respecter et de grandir à ses côtés.

S’il t’a choisi comme parent, c’est que tu avais besoin de lui.

moir ond blanc.png